next slidePage d'accueil du blog

Partir au camping en automne : que voir, que faire ?

Things to Do in the Midlands with Kids

L’automne est une saison au charme bien particulier qui attire un certain type de tourisme. Et vous ? Vous sentez-vous de partir en vacances en camping à la saison des feuilles mortes ? Peut-être que vous ne réalisez pas encore les différentes activités et visites que vous pouvez faire à cette période de l’année. Cet article va vous convaincre que non, l’automne n’est pas que de la pluie et du gris, mais bien un moment privilégié pour partir à la découverte du monde.

L’automne, feuilles mortes et vacances 

L’été est déjà terminé. Beaucoup de vacanciers rentrent maintenant chez eux et se préparent à reprendre leur vie de tous les jours. Mais qui a dit que les vacances devaient être uniquement en été ? Alors bien sûr, si vous avez des enfants, cela complique un peu les choses en raison du rythme scolaire. 

Mais si ce n’est pas votre cas, qu’est-ce qui vous retient ? Rentrons directement dans le cœur du sujet et voyons ensemble ce que des vacances en camping en automne peuvent vous offrir.

Camping en automne, que voir et que faire ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’automne offre lui aussi de nombreuses activités que vous pouvez pratiquer, suivant l’endroit où vous vous rendez.

Randonnées

C’est décidément une activité qui a une réelle tendance à suivre tous les amateurs de campings ! Et cela se comprend : la communauté des campeurs possède, pour la plupart de ses membres, un fort attrait pour la nature. Et quelle meilleure activité pour découvrir la nature que de se lancer à l’aventure avec seulement un sac à dos, une bouteille d’eau et de bonne chaussures en plein cœur de la brousse ? 

L’automne est une excellente saison pour partir en randonnée. Que ce soit en montagne, en forêt, en plaine ou en bord de mer, la randonnée en automne présentent de nombreux avantages. 

Tout d’abord, vous pouvez compter sur le fait que la plupart des touristes auront déjà mis les voiles. Vous pourrez donc profiter de la région dans le calme et loin de la folie touristique estivale. Cela se traduit par des randonnées en solitaire où vous n’aurez que très peu de chances de croiser quelqu’un (suivant votre itinéraire bien entendu). 

De plus, le passage d’une saison à l’autre entraîne des changements drastiques de paysages. Vous pourriez donc vous retrouver sur un sentier que vous avez déjà parcouru en été et ne pas le reconnaître. Les feuillages des arbres changent de couleur, vous offrant alors un véritable festival d’orange, de rouge et de jaune. En montagne, la neige peut commencer à apparaître de plus en plus bas… Bref, vous l’aurez compris, l’expérience sera différente.

Enfin, c’est aussi le moment de vous faire de longues randonnées sans souffrir de la chaleur estivale. Les sentiers les plus compliqués deviennent alors beaucoup plus accessibles.

Activités sportives

C’est un fait, le temps est plus frais en automne. Mais plutôt que de voir cela comme un problème, vous pourriez le voir comme un avantage. En effet, de la même manière qu’avec la randonnée, pratiquer une activité sportive sous 40° à l’ombre n’est pas forcément la solution la plus saine pour votre corps. C’est pourquoi attendre l’automne et ses températures plus douces pourraient bien vous donner des ailes.

C’est une excellente saison pour la pratique du cyclisme par exemple. Il est alors beaucoup plus facile de tout donner sans pour autant se momifier. Et cela vaut pour la plupart des activités sportives à l’air libre.

En ce qui concerne les sports aquatiques, la question reste en suspend. Dans ce cas, tout dépendra de votre destination. Si vous partez dans le Nord, vous avez peu de chances de tomber sur une mer suffisamment tempérée pour vous permettre la baignade ou toute autre activité en rapport avec l’eau. Mais si vous vous dirigez vers une destination au sud plus chaude, les eaux jouiront encore de la chaleur de l’été avec une température extérieure plus fraîche. Vous pourrez donc rentrez dans l’eau comme dans un bain, ce qui vous facilitera considérablement la tâche pour la pratique d’activités aquatiques.

Vous l’aurez compris, l’automne (et cela vaut aussi pour le printemps) est une excellente saison pour faire du sport lors de vos vacances en camping. 

Découverte des villes, musées et lieux culturels

Comme nous l’avons vu plus haut, la plupart des touristes voyageront en été. Cela signifie que l’automne vous laisse le champs libre pour visiter tous ces endroits habituellement bondés. Alors bien sûr, certaines villes sont touristiques et bondées toute l’année (comme Paris). Mais pour la plupart des destinations, l’automne est l’occasion de visiter des lieux habituellement pleins à craquer dans le plus grand calme. Prenez Rocamadour par exemple, le village le plus visité de France. En été, il faut jouer des coudes pour tracer son chemin entre les touristes. En automne, vous pourrez le visiter à votre rythme.

Et bien entendu, tous les aspects de la ville s’offriront à vous, et à vous seul (ou presque). Souvenez-vous de ce musée que vous vouliez visiter l’été dernier et où vous n’avez pas pu vous approcher à moins de 2 mètres de toutes les pièces de la collection, à cause de l’amoncèlement de touristes sur votre passage. Vous pourriez très bien le visiter en automne et être le seul dans la pièce !

Il en va de même pour les restaurants et bars. S’il vous était difficile de trouver une place en terrasse en plein mois de juillet, vous aurez certainement plus de chance en octobre. Il faut savoir que la saison touristique pour la plupart des restaurants et commerces de ce genre sur les destinations ouvertes au tourisme s’étend généralement d’avril / mai à octobre / novembre. Cela vous laisse trois mois d’automne pour profiter des terrasses libres. Et une bière bien fraîche après une randonnée se savoure aussi bien en été qu’en automne, croyez-en notre expérience !

Où partir en camping en automne ? 

La réponse à cette question est plus de l’ordre de vos préférences personnelles. Nous pouvons cependant tenter de vous donner certains conseils basés sur notre propre expérience de campeur. 

Le froid, on aime ou on aime pas

C’est selon nous la première question que vous devriez vous poser. Souhaitez-vous vous détendre sur une plage au soleil ou enfiler vos moufles et affronter le froid ? Suivant la réponse et vos goûts, vous aurez déjà une bonne idée des destinations à éliminer. 

Les destinations du sud jouissent d’un climat clément en automne avec une mer profitant toujours de la chaleur accumulée en été. Si votre but est de partir pour un séjour bronzette en évitant la masse de touristes, c’est exactement ce qu’il vous faut. Vous pourriez alors privilégier des destinations comme la Côte d’Azur, moins bondée en automne qu’en été. Pensez aussi aux Landes, les Pyrénées-Orientales et Pyrénées-Atlantiques. Vous aurez alors les plages pour vous seul tout en profitant des derniers rayons de soleil de l’année. 

Mais si le froid ne vous fait pas peur, le camping d’automne dans le nord pourraient bien vous convenir. La Bretagne, la Normandie et même le Nord-Pas-De-Calais sont de bonnes destinations en automne, lorsque la plupart des touristes ont déserté les lieux. 

Le type d’aménagements

En tant que campeur, vous savez très bien que lorsqu’on parle de camping en automne, on ne parle pas forcément de la traditionnelle tente canadienne, du tapis de sol ou matelas gonflable et duvet. La plupart des campings proposent également des emplacements pour campings-car, des bungalows chauffés ou non, et autres. Les aménagements du campings dépendent de sa qualité et de son prix. 

Donc, si vous aviez peur de geler la nuit pour des vacances en automne, le problème peut être réglé facilement. Il vous suffira de louer un bungalow équipé de chauffage. Vous passerez alors la nuit au chaud et il vous suffira de vous couvrir pour sortir.

Donc ici, cela dépend une fois de plus de votre destination. Partir en camping en automne dans le sud ne vous posera généralement pas plus de souci qu’en été. Si vous partez dans le nord en revanche, vérifiez que le camping dispose d’aménagements vous permettant de lutter contre le froid la nuit. 

Les avantages des campings d’automne

Vous l’aurez compris, partir en vacances en camping en automne vous offre plusieurs avantages non négligeables. Si ces derniers ne sont toujours pas clairs pour vous, voici un récapitulatif :

  • Des tarifs plus avantageux : Comme toujours lorsque vous partez en hors-saison, vous pouvez profiter de tarifs bien plus intéressants. Les campings ouverts en automne ont en effet tendance à réduire leurs prix pour attirer plus de touristes. Donc non seulement vous économisez, mais en plus vous êtes au calme !
  • Le temps plus frais : Avez-vous déjà vécu une canicule en camping ? Ce n’est pas une expérience agréable… En automne, les températures sont plus fraîches. Vous ne devriez donc pas souffrir de grosses chaleurs. 
  • De nouvelles activités : Il faisait trop chaud pour vous lancer sur ce GR ou sur cette voie verte à votre dernière visite ? Cette fois-ci, l’automne est là et vous n’avez plus d’excuse !
  • Moins d’insectes : le moustique, l’ennemi numéro 1 du campeur ! En automne, tous ces insectes piqueurs commencent à disparaître. Vous avez donc moins de chance d’être dérangé. 
  • Les paysages : Alors que l’été ne propose finalement qu’une palette de couleurs assez limitée, on ne peut pas en dire autant de l’automne. Vous allez voir à quel point les paysages changent à cette période de l’année pour offrir un spectacle impressionnant.

Préparer son sac

Le matériel dont vous avez besoin pour des vacances en camping durant l’automne est un peu différent de celui de l’été, et ce en raison des températures. Voici quelques indispensables à glisser impérativement dans votre sac :

  • Bonnet et vêtements chauds : Cela pourrait bien vous servir, et mieux vaut prévenir que guérir non ? Attention, évitez les vêtements en coton. Ce matériau retient l’humidité, et ce n’est pas ce que vous voulez en automne.
  • Tente hivernale : Si vous partez avec une tente vers l’extrême fin de saison et qu’il commence à geler. Sinon, ce n’est pas forcément nécessaire.
  • Un matelas de sol thermique avec couche isolante : Pour dormir ou encore mieux, pour servir de “sommier“ à un matelas gonflable.
  • Une lampe de poche ou frontale : La nuit tombe plus tôt en automne. Une lampe pourrait donc s’avérer plus qu’utile. 
  • Un thermos pour vos boissons chaudes.

Camping en automne : le mot de la fin

Vous êtes maintenant prêt à partir en vacance dans les campings d’automne et à profiter pleinement de cette saison au charme prenant. Vous pouvez réserver votre camping directement sur notre page et profitez des meilleurs prix dès maintenant !

  • Le plus grand choix

    Campings de tous types
  • Filtres et avis vérifiés

    Pour trouver le camping idéal
  • Rapide, efficace et sécurisé

    Réservations et paiements

Recevez nos bons plans directement dans votre boîte mail

    Nos partenaires