next slidePage d'accueil du blog

Conseils et idées pour des vacances en plein air en Corse

campeggio corsica

Entourée d’eaux cristallines et sillonnée d’un vaste réseau de sentiers, la Corse est un petit coin de paradis ! Tant pour les amateurs de farniente au bord de la mer et de visites touristiques que pour les passionnés d’activités. Avec des possibilités de randonnées, d’escalade et de VTT hors du commun.

Terre à l’histoire complexe et mouvementée, l’île de beauté est située à environ 7 heures de ferry au large de la côte sud de la France. Juste au nord de la grande île italienne de Sardaigne. En raison de cette distance par rapport au continent, elle possède une personnalité forte et unique. Mais aussi des traditions gastronomiques et culturelles indigènes bien définies. Un plaisir à découvrir, ainsi qu’une géographie étonnante.

Dans cet article, nous vous fournirons toutes les informations pratiques. Des ferries aux campings, en passant par les coûts, Ainsi qu’un éventail d’itinéraires pour planifier au mieux vos vacances sur cette île enchanteresse.

Des vacances en Corse : voici pourquoi

La Corse a peut-être toujours suscité votre curiosité. Mais jamais assez pour la choisir comme destination de vos prochaines vacances. Peut-être vous dites-vous « c’est probablement comme le reste de la France, mais plus difficile d’accéder » ? Eh bien, il est temps d’y repenser.

Voici quelques bonnes raisons de passer des vacances en Corse :

  • Elle possède à la fois la mer et la montagne. Très proches l’une de l’autre. De sorte que vous n’avez pas à choisir entre les deux.
  • Une grande beauté et des villes à la vie nocturne animée pour les soirées où vous avez envie de faire la fête.
  • Mais aussi une culture unique. Pour une expérience unique.
  • C’est LA destination parfaite pour un road trip. Que ce soit avec un camping-car ou avec votre tente et votre voiture ou vos vélos.
  • Elle est accessible avec ou sans votre propre véhicule.

En bref, c’est une destination qui a beaucoup à offrir à tout le monde. Mais, surtout à ceux qui veulent faire le plein de nouvelles expériences pendant les vacances. Nous vous avons convaincu ? Suivez nos conseils et commencez vos préparatifs !

Ferries pour la Corse :

traghetto corsica / ferry to corsica

La Corse est facilement accessible en ferry depuis Toulon et Nice. Le trajet dure entre 5 et 10 heures, selon les points de départ et d’arrivée.

Les prix varient en fonction du trajet, du nombre de passagers, du type et de la taille du véhicule. À titre indicatif, un piéton peut payer environ 50 à 100 euros pour un billet aller-retour standard sans services ni cabines supplémentaires. Tandis que pour deux personnes dans un camping-car de taille moyenne, le tarif varie entre 230 et 300 euros. En règle générale, réserver à l’avance, surtout si vous prévoyez de voyager en haute saison. Cela vous permet non seulement d’éviter le risque de manquer de places, Mais aussi parfois de trouver des offres spéciales et donc d’économiser quelque chose à mettre dans un dîner supplémentaire !

Pour trouver le meilleur tarif pour vos dates, nous vous recommandons d’utiliser notre outil de réservation de ferries. Celui-ci vous permet de comparer les itinéraires et les prix de différentes compagnies de ferries. Vous trouverez tous les horaires et tarifs disponibles sur une seule page. De plus, le processus de sélection et de réservation sera simple et rapide. Même si vous n’êtes pas encore sûr à 100 % de vos dates de voyage, il peut être utile de faire une réservation dès maintenant. N’oubliez pas que les compagnies proposent des billets « Flex » qui, moyennant un supplément, vous permettent de changer vos dates de départ sans frais.

Autre point important :

Autre point important : même pour les trajets plus courts. Les transporteurs proposent souvent l’hébergement en cabine, le Wi-Fi et d’autres options. Après avoir effectué de longs voyages en ferry avec des enfants en bas âge, nous pouvons confirmer que l’investissement dans une cabine, même pour une traversée de jour, pour se détendre et jouer, en vaut souvent la peine ! Et vous verrez que l’ajout de tels extras au moment de la réservation peut vous faire économiser de l’argent.

Vacances sur la côte corse : les meilleurs endroits !

Entre criques secrètes, sable blanc et eau si claire que l’on peut y voir son propre reflet, être déçu par les plages de Corse est pratiquement impossible. Toutefois, nous pouvons vous suggérer quelques joyaux particulièrement charmants.

View this post on Instagram

A post shared by Porto-Vecchio Tourisme (@portovecchiotourisme)

La côte sud-est :

La côte sud-est de la Corse, entre les villes de Bonifacio et Porto Vecchio. Elle abrite les plages les plus pittoresques et les mieux équipées de l’île.

La célèbre plage de Santa Giulia, située au pied d’une montagne à quelques kilomètres de Porto Vecchio. Celle-ci, offre des vues à couper le souffle. Plusieurs restaurants et des installations équipées pour les sports nautiques.

Rondinara, nichée entre deux promontoires rocheux. Elle a des eaux calmes et peu profondes, ce qui en fait une destination idéale pour les enfants. Elle n’offre pas beaucoup de services, à part la location de chaises longues et de parasols. Alors assurez-vous de venir bien approvisionné pour la journée, avec beaucoup d’eau, de snacks, etc.

Enfin, la plage de Palombaggia, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Celle-ci est considérée comme l’une des plus branchées de l’île. Avec plusieurs bars et restaurants élégants et un paysage de carte postale à voir absolument.

spiaggia palombaggia

Cargèse et la côte ouest :

La côte ouest est un peu plus sauvage et plus préservée que la côte est, vous pouvez donc vous attendre à moins de monde, mais aussi à moins de services.

Cargese, est une plage très privée et célèbre pour ses eaux transparentes. Elle est particulièrement appréciée de ceux qui ont un bateau pendant leurs vacances.

Ensuite, la plage de La Girolata et la réserve naturelle adjacente de Scandola et Calanchi di Piana offrent certains des paysages les plus poétiques et accidentés de Corse. Caractérisée par un rivage étroit et sablonneux, la zone n’est accessible qu’à pied et en bateau et n’est donc pas particulièrement facile avec des enfants en bas âge.

Nord et Sud : les différences

La partie nord de la Corse est la plus sauvage, la plus préservée et la moins fréquentée et touristique. Pour cette raison, le nord est particulièrement adapté aux amoureux de la nature, des promenades et des randonnées. À ceux qui préfèrent le calme et la tranquillité et à ceux qui veulent visiter l’île avec un budget limité. La partie sud est plus « carte postale« , pour ainsi dire, avec des plages cristallines et des villes charmantes, Mais aussi plus touristique, ce qui se reflète dans les prix de tout, de la nourriture au logement.

Les côtes est et sud sont également plus faciles à atteindre avec de gros véhicules. Tels que des camping-cars ou des caravanes. En raison des routes plus larges. Il ne faut pas sous-estimer cet aspect si vous prévoyez de passer des vacances avec un gros véhicule, car de nombreuses routes en Corse peuvent être assez petites, pentues et venteuses.

Les meilleures excursions pour vos vacances en Corse :

Bien que la Corse soit considérée comme une destination essentiellement balnéaire. L’île possède en réalité un important massif montagneux et d’innombrables possibilités de randonnée.

Randonnées en corse :

trekking corsica
  • L’itinéraire de randonnée par excellence est le GR20. Il est très difficile et ne convient qu’aux randonneurs chevronnés.  Il traverse l’île du nord au sud, de Calenzana à Conca. Au total, il fait environ 200 km. Il peut être parcouru en une quinzaine de jours de marche intense.
  • Les randonneurs qui préfèrent une activité moins intense peuvent opter pour l’itinéraire de la mer à la mer. Celui-ci traverse l’île horizontalement de Porto Vecchio à Propriano. Le tout, en traversant le maquis méditerranéen, les villages perchés et les forêts séculaires de chênes et de châtaigniers.
  • Quant aux randonnées plus courtes. Dans la zone nord, nous vous recommandons la promenade vers la Tour Seneca. Un sentier d’environ 1h30 qui part du Colle di Santa Lucia et offre une vue panoramique jusqu’aux îles de l’archipel toscan. Dans la région de Piana, il y a aussi la randonnée du Capo Rosso. Celle-ci mène à la Tour Turghio surplombant la falaise entre les golfes de Porto et Sagone.
  • Enfin, autour de Bonifacio. Il est intéressant d’explorer le sentier de la falaise de Bonifacio jusqu’au phare de Pertusato. Une boucle d’environ 3 heures au cours de laquelle vous pourrez admirer les falaises calcaires à l’aller. Puis, la charmante ville de Bonifacio au loin au retour.
  • Il est toujours bon de tenir compte de la chaleur et du terrain parfois accidenté. Commencez tôt le matin si possible et apportez suffisamment d’eau. Surtout si vous prévoyez de marcher avec des enfants.

Combien coûtent les vacances en Corse ?

Partir en Corse n’est plus un voyage à bas prix comme il y a quelques années. Mais vous n’aurez pas à vous ruiner après dix jours de découverte de cette île fascinante.

Comme nous l’avons déjà vu, vous pouvez limiter le coût du ferry en vous organisant pour voyager hors saison. En comparant tous les prix et en choisissant éventuellement des itinéraires moins populaires. Mais aussi en réservant à l’avance.

En ce qui concerne l’hébergement, la meilleure façon de limiter les coûts est d’opter pour un camping plutôt que pour un hôtel. La plupart d’entre eux proposent un hébergement sur place ainsi que des emplacements pour les tentes et les camionnettes. Une semaine dans un camping pour deux adultes et deux enfants peut, en effet, coûter moins de 500 €. Avec souvent des services comme la piscine inclus. La possibilité de préparer soi-même sa nourriture, quand l’envie vous prend, permet d’économiser encore plus. En effet, vous ne serez pas obligé de prendre tous vos repas au restaurant.

Pour les choses à faire et les sites à voir. Si vous vous organisez avec votre propre matériel de plage, les plages sont gratuites. De plus, les randonnées et les promenades en montagne sont réalisables de manière indépendante. L’essence peut être la seule dépense inévitable. Mais en général, il est possible d’organiser des vacances de 7 à 10 jours en Corse pour toute la famille sans se ruiner.

Vacances en Corse : les villes incontournables

Ajaccio :

Capitale de la Corse et ville de Napoléon Bonaparte. Ajaccio mérite une visite pour ses marchés, son architecture pastel et sa richesse culturelle et historique.

Bonifacio :

Bonifacio est la ville la plus populaire de Corse. Sa configuration unique offre des vues absolument extraordinaires sur les falaises. Visitez la citadelle pour les meilleures vues sur la mer et faites une excursion en bateau pour des vues encore meilleures de la ville !

Calvi :

Moins fréquentée que les deux précédentes. Calvi est un mélange parfait entre l’authenticité de son côté sauvage et la mondanité de son côté touristique. Combinez la visite de Calvi avec une promenade dans les ruelles complexes et pittoresques de l’Ile Rousse voisine, pour une journée tranquille.

Bastia :

Ville portuaire typique. Bastia sera votre premier point de contact avec la Corse, si vous arrivez en ferry. Explorez sa charmante vieille ville perchée sur la colline. Cela, avant de vous rendre dans la partie basse où vous trouverez tous les services dont vous pourriez avoir besoin pour organiser le reste de vos vacances.

Campings en Corse :

campeggio corsica

La Corse dispose d’un large éventail de campings tout au long de la côte. Avec une concentration particulière près des plages les plus populaires. Fini le temps des campings spartiates ne disposant que des services les plus essentiels. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux sont équipés non seulement d’emplacements, mais aussi de bungalows et de mini-appartements. De plus, ils proposent souvent des services tels qu‘une piscine, un restaurant, le Wi-Fi et un mini-club. Ce qui vous permet de passer des vacances entre adultes.

En raison de la nature saisonnière du tourisme sur l’île. La plupart des campings ne sont ouverts que pendant la saison estivale. Entre avril et septembre. Ils proposent généralement des offres spéciales pour les périodes moins fréquentées du début et de la fin de l’été. Alors assurez-vous de réserver tôt si vous voulez économiser jusqu’à 20 % sur les tarifs.

Jetez un coup d’œil à nos campings en Corse et réservez dès maintenant vos vacances à des prix avantageux.

Un road-trip de 7 jours en Corse :

Jour 1 : Bastia et le Cap Corse

Point d’arrivée du ferry, Bastia est l’endroit logique pour commencer un itinéraire. Passez quelques heures à visiter sa vieille ville à pied. Entre ruelles et petites églises, avant de reprendre le volant en direction du  » doigt de la Corse « . Le Cap Corse est parsemé de charmants villages. Parmi lesquels nous recommandons particulièrement Erbalunga avec son petit port coloré et la plage noire de Nonza. La journée se termine à Saint Florent. Au nord-ouest de l’île, où une promenade en soirée sur le front de mer s’impose.

Jour 2 : Saint Florent – Ile Rousse

Entre Saint Florent et Île Rousse se trouve l’incroyable désert des Agriates. Il vaut vraiment le détour. Après avoir traversé plusieurs plages, vous arriverez à Ile Rousse. Un joli village coloré où vous pourrez vous arrêter pour la nuit. Une autre option est de continuer jusqu’à Calvi. Une ville portuaire avec une intéressante citadelle fortifiée.

Jour 3 : Calanques de Piana et plages environnantes

Les Calanques de Piana. Situées le long de la côte entre Calvi et Ajaccio, sont des formations spectaculaires de granit rouge que l’on peut visiter depuis différents points de vue. Le long de la route ou en planifiant une randonnée. La région compte également des plages isolées et époustouflantes. Comme celle de La Girolata, que l’on ne peut atteindre qu’à pied ou en bateau. Comptez passer toute la journée sur ce tronçon de route, pour arriver à Ajaccio dans la soirée.

Jour 4 : Ajaccio

Après tant d’errance, une halte à Ajaccio vous permettra de ralentir un peu. Mais aussi de faire le plein de culture et de goûter à la savoureuse cuisine corse dans quelques-uns des grands restaurants de la ville. Si vous avez le temps, une excursion en bateau pour visiter les îles Sanguinaires, en face de la ville, vaut la peine.

Jour 5 : Bonifacio

Faites les 200 km qui vous séparent de Bonifacio dans la matinée. Consacrez la journée à la visite de cette ville enchanteresse aux falaises blanches. Plongez dans l’atmosphère intemporelle de la citadelle. Découvrez la forteresse, les murailles, les petites églises et la place du marché. Pour couronner le tout par le majestueux escalier du roi d’Aragon.

Jour 6 : Porto Vecchio ou Corte

Ceux qui veulent profiter de la mer peuvent consacrer la journée aux magnifiques plages de Porto Vecchio. Rondinara, Santa Giulia et Palombaggia sont quelques-unes des innombrables possibilités offertes par la côte sud-est. Ceux qui préfèrent inclure un peu de trekking dans leur itinéraire peuvent se rendre directement à Corte. Cela peut servir de base à quelques excursions, par exemple au lac Capitello tout proche. À Corte, ne manquez pas la cuisine traditionnelle de montagne. Respirez l’air frais en dégustant une délicieuse planche de charcuterie.

Jour 7 : Retour à Bastia

Après une dernière baignade dans la mer ou une dernière promenade, profitez de la journée pour retourner à Bastia, où vous embarquerez à nouveau sur le ferry pour le continent.

Les spécialités culinaires de la Corse :

Quand on pense à la Corse, la cuisine n’est peut-être pas la première chose qui vient à l’esprit. Cependant, la richesse de la gastronomie corse vous laissera littéralement sans voix !

Commençons par les apéritifs et les amuse-gueules. Sur un plateau de charcuterie et de fromages typiques. Vous ne pouvez pas manquer : le figatellu, une saucisse à base de foie de porc, le prisuttu, un jambon cru maigre, le lonzu (échine de porc), la coppa à la menthe poivrée, et le brocciu – un fromage de chèvre à pâte molle qui peut accompagner presque tous les plats, petit-déjeuner compris.

Il n’est pas surprenant que les plats principaux traditionnels et les plus délicieux de la Corse soient à base de poisson. Ainsi, nous avons la bouillabaisse, une soupe à base de sébaste, de rouget, de congre et de grondin. Celle-ci est accompagnée d’une sauce à base de chapelure, d’huile d’olive, de safran et de piment, appelée rouille.

Une autre soupe de poisson typique est l’aziminu. Préparée avec du homard et des crustacés. Pour ceux qui préfèrent la viande, les plats traditionnels sont le veau aux olives et la civette de sanglier – une casserole de sanglier accompagnée de châtaignes, de carottes, d’ail, d’oignon et de fenouil.

Enfin, comme desserts typiques. Nous recommandons les tortas aux fruits secs et le fiadone, à base de brocciu et de citron. Et puisque la gastronomie est aussi liquide que solide. Il faut terminer par un savoureux digéstif traditionnel à base de myrte ou de châtaigne : le rappu.

La Corse en camping-car : une île à découvrir

corsica road calanques de piana

Le camping-car est sans doute le moyen de transport qui permet d’explorer l’île avec la plus grande liberté, surtout si l’on considère le faible réseau de transports publics entre les différentes parties de l’île. La vaste présence de campings bien équipés, en pleine nature, sur la plage ou à proximité des villes, rend l’organisation d’une nuitée extrêmement facile : la seule chose difficile sera le choix !

Vous pouvez comparer les prix de location des camping-cars et réserver directement sur Campsited !

Règles de circulation :

Avec l’avènement du tourisme, le réseau routier de la Corse a été étendu et amélioré, mais les routes sont encore assez étroites et sinueuses, surtout à l’intérieur des terres. Ne vous attendez donc pas à trouver des autoroutes (il n’y en a pas), ce qui permet au moins d’économiser sur les péages.

Les limitations de vitesse sur l’île sont de 80 km/h hors agglomération et de 50 km/h en zone urbaine. Il est bon de les respecter strictement pour des raisons de sécurité, mais aussi pour éviter les amendes lors des fréquents contrôles de police pendant les mois les plus chargés.

Conseils utiles pour des vacances en Corse en camping-car

Les itinéraires possibles pour découvrir la Corse sont nombreux et, comme nous l’avons dit, très différents selon la région choisie. En camping-car, nous vous conseillons de descendre de Bastia par la côte orientale, où les routes sont plus larges et plus droites. La côte ouest, le long des calanques, est plus sauvage et plus pittoresque, mais présente des routes étroites et des virages sans visibilité qui peuvent poser des problèmes aux véhicules plus grands.

Un autre aspect important à prendre en compte est l’interdiction du camping sauvage en Corse. Pour éviter les amendes ou les désagréments, organisez vos nuits dans des campings réglementés, que vous n’aurez aucun mal à trouver.

Avons-nous réussi à vous convaincre que la Corse sauvage et merveilleuse vaut le détour ? Alors commencez aujourd’hui à préparer votre aventure ! Voici notre sélection de campings en Corse.

  • Le plus grand choix

    Campings de tous types
  • Filtres et avis vérifiés

    Pour trouver le camping idéal
  • Rapide, efficace et sécurisé

    Réservations et paiements

Recevez nos bons plans directement dans votre boîte mail