next slidePage d'accueil du blog

Le camping à vélo

Faites une pause : vivez le camping à vélo


Se déconnecter du quotidien de façon efficace. Se sentir libre, sans contrainte, vraiment. Se faufiler entre les paysages, enfiler les kilomètres et ne pas s’en rendre compte. Pour cela, nous avons la recette miracle pour vous : camper au rythme de votre vélo, tout simplement. Loin de l’effervescence de la vie urbaine, loin du yoyo entre le travail, la maison, les enfants, laissez les moteurs au garage et évadez-vous à bicyclette !

Embarquez la petite famille pour une aventure d’un nouveau genre qui renforcera les liens qui vous unissent et vous feront découvrir de nouvelles sensations, tous ensemble. Voyager à vélo, s’arrêter sur le chemin pour passer la nuit dans un charmant camping, arpenter les environs et voir les paysages évoluer autour de vous, se laisser guider par votre seule envie d’explorer de nouveaux horizons : voilà ce que le camping à vélo peut vous offrir. Autant dire : le bonheur de la dolce vita, en version un peu plus sport.

C’est vrai, il faut en avoir conscience, camper en vélo, c’est du sport. En cela, il vous permet de vous reconnecter également avec votre corps et avec votre santé. Et si vos prochaines vacances étaient l’occasion de joindre l’utile à l’agréable ? L’expression « après l’effort, le réconfort » prendra tout son sens lorsque, après peut-être 40 km de route, vous vous planterez à l’ombre des oliviers dans un camping de Provence ou au pied des montagnes, dans les Pyrénées. Pour des vacances réussies, rien ne vaut de cumuler les bienfaits


Dites oui au camping à vélo


Passée la peur de l’effort ou de l’inconfort, le camping à vélo est une formidable façon de voyager.

A votre rythme

Comme Yves Montand, enfourchez donc votre monture de bon matin et partez sur les chemins au gré de la force de vos jambes et du vent. Arrêtez-vous quand vous le souhaitez sans vous préoccuper d’un quelconque stationnement. Reprenez la route, changez de direction quand bon vous semble. Un seul mot : liberté.


Bon pour la santé

Appuyer sur une pédale pour faire avancer un vélo, forcément cela vous demande de l’effort. Et bien davantage si vous avez des enfants et que vous les transportez dans une remorque. Cela tombe bien, vous aviez envie de reprendre le sport ou de repousser vos limites. Prenez le temps de le faire pendant vos vacances.


Même à l’électricité

Si toutefois, vous préférez vous garantir un minimum de sécurité, vous pourrez toujours opter pour un vélo à assistance électrique. Même à l’électricité, la liberté de vos déplacements reste au rendez-vous. Prévoyez simplement une prise pour charger la batterie chaque soir.


C’est amusant

Si vous avez des enfants en bas âge, le camping à vélo est très enrichissant. Certes, c’est vous qui les portez dans une remorque ou sur un siège enfant. N’empêche : cette façon de passer les vacances, au rythme de papa et maman, ils seront forcément très fiers de la raconter aux copains à la rentrée !


Voyager léger

Parce qu’il faut s’organiser avec minutie lorsque l’on voyage à vélo, il n’y a pas de place pour les choses futiles. Vous vous retrouverez alors, en famille, à passer de vraies soirées ensemble, autour de jeux de société, d’un télescope ou à vous raconter des contes et légende de la région où vous êtes.


Bon pour l’environnement

Qui dit camping à vélo dit empreinte carbone réduite. Ce qui fait avancer votre vélo, c’est votre seule force dans les jambes et peut-être un peu d’électricité si vous avez choisi un vélo à assistance électricité. Même dans ce dernier cas, c’est toujours mieux que la voiture. Alors, les forêts que vous traverserez seront ravies de vous voir passer.


Appartenir à une communauté

Camper à vélo c’est aussi rencontrer d’autres personnes qui utilisent ce mode doux pour voyager et partager ainsi avec eux mille et une astuces ou anecdotes de voyage. Et pourquoi ne pas envisager de voyager en groupe ? Même les enfants se prendront au jeu !


Parfait pour les petits budgets

Pas de carburant, pas de péage… voyager à vélo est parfait pour les petits budgets. Parce qu’il n’y a pas de raison pour que vous vous contentiez de rester dans votre coin pendant vos vacances, choisissez le vélo et direction la région de votre choix.


C’est vous qui choisissez

Quand on pense au voyage et au camping en vélo, il y a deux façons de l’envisager : réaliser 100 % de vos trajets en vélo ou vous rendre dans le camping que vous réservez par un autre moyen de transport et louer sur place des vélos pour toute famille. Point commun indéniable de ces deux options : on s’amuse tout autant !


Camper à vélo, bien plus facile qu’on ne le croit


Si camper avec un vélo peut sembler compliqué, rassurez-vous : les choses ont changé.


Plus accessible que ce que l’on croit

Aujourd’hui, camper à vélo est loin d’être une pratique rare et compliquée à envisager. Nombreuses sont, au contraire, les familles qui voyagent grâce au cyclotourisme. Résultat, il est désormais plus facile (et plus accessible) de trouver le matériel adéquat et surtout, les campings se sont adaptés.


Des campings accueillants

Location de vélos ou accueil de cyclotouristes, les campings ont pris le pli et vous accueilleront avec enthousiasme. Le camping L’Epi bleu, à Banon, le camping La Grande Plage, à Lesconil, ou encore La Grande Vallée, à La Tranche-sur-mer, figurent parmi les nombreux campings en France proposant la location de vélos.


Toutes régions confondues

Bretagne, Côte d’Azur, Landes… le cyclotourisme a sa place partout en France. Tout dépend de votre endurance et du relief qui vous conviendra le mieux. Vos jambes sont votre seule limite. Et même si vous ne pouvez pas parcourir beaucoup de kilomètres par jour (notamment avec des enfants), sachez que l’aventure restera inoubliable.


Des routes mythiques

Le vélo dispose désormais de ses routes dédiées : la Vélodyssée, la ViaRhôna, les EuroVelo, la Dolce Via, etc. En sécurité, sur des chemins modernes et aménagés, pédalez le long de la côte, des fleuves ou rivières de France, ou dans les montagnes en abreuvant vos yeux de merveilles.


Petits et grands

Si vous avez des enfants, sachez que vous pouvez voyager avec eux, qu’ils soient en bas âge ou plus grands. Bien sûr, tant qu’ils sont petits, c’est vous qui supporterez l’effort de les transporter. Et bientôt, sans crier gare, ils pédaleront à vos côtés et peut-être même qu’ils vous dépasseront. Voilà en tout cas une merveilleuse façon de passer ses vacances en famille.


Comment se préparer pour camper à vélo ?


Quand on voyage à vélo, il y a plusieurs choses auxquelles il faut penser. Suivez le guide Campsited.


Comment débuter dans le camping à vélo ?

Pour démarrer, rien ne vaut un essai non loin de votre domicile. Réservez donc dans un camping situé à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous, par exemple, et voyez donc comment cela se passe. Ou rendez-vous au camping en voiture et prévoyez des boucles et des randonnées à la journée autour de ce camping afin de ne pas avoir à emballer votre matériel et à le transporter tous les jours.

Quel type de vélo choisir ?

C’est décidé, vous partez sur les routes de France à vélo et vous vous arrêterez dans les campings que vous croiserez sur votre chemin. En fonction de votre forme, de la composition de votre famille et le type de chemins sur votre feuille de route, choisissez bien : vélo à assistance électrique, VTT, siège ou remorque pour les enfants… N’oubliez pas les casques, une pompe, des chambres à air de rechange et un kit de réparation de crevaison.


Comment choisir sa destination ?

Qu’il s’agisse des régions, à travers des offices de tourisme, ou des sites de passionnés, de nombreux portails Internet vous aideront à trouver le circuit idéal en fonction du niveau de difficulté souhaité et de l’environnement dans lequel vous souhaitez pédaler. Le plus dur sera encore de choisir !


Quoi mettre dans ses bagages ?

L’idée de transporter tout ce dont vous avez besoin pour vos vacances sur votre vélo vous donnera l’occasion de réfléchir à ce qui est réellement essentiel pour votre voyage. Si c’est votre première fois, vous devrez acheter de nouvelles choses. La question la plus importante à se poser est : combien cela pèse-t-il ? Les vêtements à séchage rapide qui peuvent être lavés à l’arrivée au camping et seront secs le lendemain avant le départ sont généralement très légers – et en fait, la plupart des équipements cyclistes techniques sont légers et à séchage rapide. Même si vous n’avez pas besoin d’équipement cycliste technique, les cuissards rembourrés et les poches arrière facilement accessibles peuvent améliorer le confort de vos vacances !


Quelles activités prévoir à côté du vélo ?

Voyager et camper à vélo, c’est une formidable expérience. Mais cela ne vous empêchera aucunement de profiter de votre séjour pour tenter une sortie en kayak de mer, une visite du château ou au musée du coin voire même une journée farniente au bord de la mer. Parce que camper à vélo, c’est prendre le temps de ne pas regarder sa montre, vous aurez l’embarras du choix pour occuper vos journées et celles des enfants. Nulle place à l’ennui quand on voyage en douceur. On se laisse aisément aller aux doux plaisirs de la belle saison et on apprécie. Le seul mot d’ordre est au contraire : détente.


Le camping à vélo : quand y goûte, on en reprend !

  • Le plus grand choix

    Campings de tous types
  • Filtres et avis vérifiés

    Pour trouver le camping idéal
  • Rapide, efficace et sécurisé

    Réservations et paiements

Recevez nos bons plans directement dans votre boîte mail

    Nos partenaires